Insurgent Love: Abolition & Domestic Homicide

Insurgent Love: Abolition & Domestic Homicide

Sunday December 5th, from 2pm to 4pm
At Ausgang Plaza 6524 Rue St-Hubert as well as online, live-streamed

How do we deal with dangerous forms of intimate violence in a post-carceral future? How can abolitionist frameworks help us tackle the most dangerous forms of intimate partner and family violence that can lead to homicide? How do we engage in transformative justice in the wake of a homicide? Join Ardath Whynacht, Marlihan Lopez and Nathalie Batraville in a conversation about transformative, community-based and abolitionist approaches to domestic homicide.

Ardath Whynacht is an activist and writer who works for and with survivors of state and family violence. She teaches sociology at Mount Allison University and lives on unceded Mi'kmaw territory.

Website: https://fernwoodpublishing.ca/book/insurgent-love

Marlihan Lopez bio: Marlihan Lopez is a Black feminist community organizer tackling issues surrounding anti-blackness, gender-based violence and its intersections. She coordinated the EDI (equity, diversity, inclusion) division for the Quebec Coalition of Rape Crisis Centres, where she did advocacy work and raises awareness on how gender, race, class and ability intersect in the context of sexual violence. She has also organized with movements such as Black Lives Matter around issues such as racial profiling and police brutality. She is currently co-Vice-President for la Fédération des femmes du Québec and Program and Outreach Coordinator at the Simone de Beauvoir Institute. She is also cofounding member of Coalition to Defund the Police, based in Montreal.

Nathalie Batraville: Nathalie Batraville is an Assistant Professor at Concordia University’s Simone de Beauvoir Institute, where she teaches and conducts research in the areas of Black feminisms, queer theory, and prison abolition. In so doing, she works to generate and illuminate frameworks that challenge state violence and interpersonal violence.

- Interpretation to French will be offered.
- ASL Interpretation will be available.

To register: https://lepointdevente.com/billets/xd0211111001...

---------------------------------------------
L'amour insurgé : Abolition et homicide conjugal

Comment faire face aux formes dangereuses de la violence intime dans un avenir post-carcéral ? Comment les cadres abolitionnistes peuvent-ils nous aider à lutter contre les formes les plus dangereuses de violence conjugale et familiale qui peuvent conduire à l'homicide ? Comment s'engager dans une justice transformatrice à la suite d'un homicide ? Rejoignez Ardath Whynacht, Marlihan Lopez et Nathalie Batraville dans une conversation sur les approches transformatrices, communautaires et abolitionnistes de l'homicide domestique.

Biographie de l'auteure : Ardath Whynacht est une militante et une écrivaine qui travaille pour et avec des survivant.e.s de la violence d'état et de famille. Elle enseigne en sociologie à l'Université Mount Allison et vit sur le territoire non cédé Mi'kmaw.
Site web : https://fernwoodpublishing.ca/book/insurgent-love

Marlihan Lopez est une activiste afroféministe et une organisatrice communautaire qui s'attaque aux problèmes liés au racisme anti-Noir, à la violence sexuelle basée sur le genre et à ses intersections. Elle a coordonné la division de l'intersectionnalité pour le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel, où elle a mené un travail de plaidoyer et sensibilisé à la manière dont le genre, la race, la classe et les capacités se croisent dans le contexte de la violence sexuelle. Elle a également organisé avec des mouvements comme Black Lives Matter-Montreal et Montréal Noir autour de questions telles que le profilage racial et les brutalités policières. Elle est actuellement vice-présidente de la Fédération des femmes du Québec et coordonnatrice à l'Institut Simone de Beauvoir de l'Université Concordia. Elle est aussi membre co-fondatrice de la Coalition pour le définancement de la police.

Nathalie Batraville : Nathalie Batraville est professeure adjointe à l'Institut Simone de Beauvoir de l'Université Concordia, où elle enseigne et mène des recherches dans les domaines du féminisme Noir, de la théorie queer et de l'abolition des prisons. À travers cela, elle s'efforce de générer et d'éclairer des approches et pensées qui remettent en question la violence d'Etat et la violence interpersonnelle.

Interprétation vers le français sera disponible.

Pour s'inscrire: https://lepointdevente.com/billets/xd0211111001...

 

Organisé par  The Simone de Beauvoir InstituteFédération des femmes du Québec et Fernwood Publishing

Détails