Exposition Santé Relationnelle

Exposition Santé Relationnelle

Plusieurs études scientifiques mettent en lumière les bienfaits de l’art thérapie comme étant un outil puissant et efficace pour réduire l’anxiété et pour exprimer une détresse que les mots ne peuvent pas exprimer. Ainsi, la pratique d’art thérapie permettrait de venir en aide à de nombreuses personnes ayant vécus des chocs post traumatiques comme c’est le cas chez les nombreuses victimes de violences physiques et psychologiques. Par la pratique de l’art, ces personnes peuvent se libérer d’un fardeau sans devoir en parler. On y gagne confiance en soi et elle permet de développer graduellement une tolérance aux émotions qui peuvent être difficilement atteignable en thérapie conventionnel.  

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6124538/ 

https://www.medicalnewstoday.com/articles/art-therapy 

 

Au plan personnel, je peux témoigner que la pratique de l’art permet de penser ses blessures en douceur. Mes expériences en tant qu’artiste peintre m’ont permis de développer d’abord et avant tout une relation plus positive face à moi-même et graduellement consolider une identité qui reflète ma personnalité et mes valeurs. Les relations interpersonnelles sont devenues plus sécuritaires; moins menaçantes et surtout accessibles.  

 

Le contexte de pandémie et le confinement que nous avons vécu ont mis d’avant les problématiques en matière de violences conjugales envers les femmes en grande proportion.  Il est grand temps d’agir comme collectivité pour dire Non à ces formes de violences.  

 

Membre de la plateforme artistique virtuelle gallea,  j’ai d’abord décidé de m’allier avec cette communauté pour créer une exposition virtuelle caritative sous le thème de la santé relationnelle; une approche novatrice d’intervention crée par la Rue des Femmes. 

Ainsi, les profits de la vente des œuvres de la collection Sante Relationnelle ainsi qu’une série en copies limitées numérotées seront redistribués au profit des activités de la RDF.  40% du prix de vente des toiles originales, 10% a gallea pour les frais de commission qui sont habituellement établies entre 30 et 40%.

 

 Depuis 26 ans, LrdF accueille et soigne les femmes en état d’itinérance ou à risque d’y sombrer. Survivantes de graves traumatismes, ces femmes qui frappent à leur porte sont dans un état de stress post-traumatique chronique : elles sont brisées, elles ont perdu leur santé relationnelle – la capacité vitale d’être en sécurité et en lien, avec soi-même et avec les autres. Cet organisme utilise dans les volets d’intervention l’art thérapie comme un approche privilégié pour guérir l’itinérance.  Il s'agit d'ailleurs pour cette raison que j’ai décidé d’initier cette activité au profit majoritairement attribué à de La rue des Femmes (LrdF) afin d’offrir espoir aux femmes en état d'itinérance.  Cette initiative est également soutenue par SOS violence conjugale: la porte d’entrée et de référence en termes de violence au Québec.  La ressource la Citadelle de  Lachute  ainsi que l’organisme Logifem prendront également part au partage et à la diffusion de l’événement à travers leurs réseaux sociaux. 

La rue des Femmes à besoin de vous … plus que jamais! Je vous remercie de votre collaboration et je reste disponible pour vous parler plus amplement de notre projet. 

 

Détails